Démarche





Vue d’atelier, démoulage


Dans mes œuvres, je tente de brouiller les limites entre des concepts polarisés tels que l’organique et le fabriqué, le noble et le pauvre, l’animé et l’inanimé. La mise en doute des critères qui définissent la rigidité des frontières entre ce type de notions nourrit ma démarche réflexive et mon processus créatif. Ma pratique est ainsi empreinte d’un langage formel à la fois dépouillé et baroque, s’inscrivant dans la tradition de la sculpture minimale tout en mobilisant des techniques artisanales.

J’assemble des objets trouvés et des objets créés pour métisser les différents langages esthétiques inscrits dans leurs formes, usages et matières. Je peux ainsi mobiliser à la fois des reliquats du monde animal, des productions industrielles et des pièces produites intégralement en atelier. Ce choix concourt à une démarche de décloisonnement des statuts des objets pour laquelle l’intervention extérieure constitue le moteur d’action principal. Pour créer le dialogue entre les différents éléments de mes œuvres, ma technique de prédilection est le moulage, à laquelle se greffe la soudure, la couture ou encore l’assemblage. Mes œuvres sont conçues comme des compositions sculpturales où l’objet, le support et l’espace ne sont pas tenus par un ordre hiérarchique, mais par les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres.

Ma pratique vise à déranger la cohérence établie des formes et de surfaces en les détournant par des légères asymétries, impuretés ou inconsistences. Les œuvres ainsi construites, tout comme les sujets qui les inspirent, semblent hésiter entre perfection et imperfection, prévu et imprévu. À travers cette démarche, ce qui est anormal devient une force singulière ce distinguant à l’intérieur d’un système standardisé.

In my practice, I attempt to blur the limits between opposite polarities, such as, the real and the fabricated, the noble and the poor, the animate and the inanimate.

My works are conceived as sculptural compositions in which the object, the support, and the space are not bound by a hierarchical order, but rather by the relationships that they have with each other.

Building on the tradition of minimal sculpture as well as traditional and craft techniques the bare and baroque materiality of my work attempt to de-compartmentalize the statuses of objects.

In creating an homogeneity in the form and the surfaces, I wish to confronts the subjects, who themselves possess intrinsic qualities of originality. The objects created – like their subjects – hesitate between perfection and imperfection, occupying a space between standardization and uniqueness.

Tous droits réservés : Maude Bernier Chabot